REVUE DE PRESSE 2016

 11 novembre 2016

La cérémonie au monument aux morts  Photo Jean-Michel GAUTRELET

Comme à l'accoutumée, les habitants de la commune se retrouvent en ce jour de commémoration de la fin des hostilités du 1er conflit mondial au pied du monument afin d'honorer les jeunes villageois qui ont laissé leur vie au champ d'honneur. C'est en présence de Claudette Brunet Léchenault , conseillère départementale et Jean Christophe Descieux que Catherine Girard, Maire, a rappelé le devoir de mémoire en direction de toutes les victimes civiles et militaires décédées au cours de ces 4 années de conflit et a demandé une minute de silence en leur souvenir.

Un repas des Aînés en toute convivialité

 

Georgette et Paul Tremet (les doyens) entourent Catherine Girard Maire                                                Photo et texte Jean-Michel GAUTRELET (CLP)

Ce sont une vingtaine de convives qui se sont installés à la table du restaurant de la
« tour Bajole » de Couches pour participer au traditionnel repas convivial en l’honneur
des Aînés de la Commune. « Terrine de Sanglier, Filet de sandre, fromages et terrine d’orange et de pain d’épices » composait le menu que chacun allait déguster tout en se remémorant
des souvenirs de jeunesse. C’est le frère et la sœur Paul et Georgette Tremet (épouse Imbert) qui étaient les doyens de ce repas en totalisant à eux deux un âge de 156 ans en replacement des doyens officiels du village qui n’avaient pu se déplacer en ce jour de réjouissance.
À l’issue de ces agapes conviviales, Madame le maire remettait une rose à chacune des dames présentes à ce déjeuner festif.

Oct 2016 Vide jardins Association La Turbine

De nombreux visiteurs sont venus.  Photo Véronique PETEUIL

La Turbine a organisé dimanche la 10e édition de son vide-jardin. Mis en place au départ à la poterie, depuis quelques années c’est sur la place de l’église qu’a lieu cette manifestation, qui est visitée chaque année par 300 à 400 personnes. Le principe de cette bourse est d’échanger des plantes, mais aussi de discuter autour d’une passion commune, le jardinage. Parallèlement, un rémouleur et des vanniers étaient présents sur cette manifestation.

 La rue Saint Antoine se refait une beauté

Le revêtement de la rue Saint-Antoine vient d’être terminé.  Photo Jean-Michel GAUTRELET
L’ensemble des habitations de la rue Saint-Antoine étant désormais raccordé au réseau local d’assainissement, le conseil municipal, conduit par Catherine Girard, a décidé de refaire l’asphalte de cette voie qui est le lien entre le bourg et l’un des coteaux viticoles.
Le choix de l’enrobé a été préféré à d’autres revêtements puisque celui-ci dispose d’une longévité plus grande et il est plus résistant dans le temps. C’est la société Rougeot, de Meursault, qui a effectué la réfection de la chaussée, dont le coût total a été autofinancé par la commune. Cette dernière est malgré tout dans l’attente d’une subvention départementale s’élevant à 4 000 €.
La prochaine tranche de travaux, qui sera réalisée au début du mois d’octobre, concernera la rue de la Comme, qui s’étend de l’entrée nord du village jusqu’à cette rue Saint-Antoine, à côté du monument aux morts.
L’appel d’offres pour déterminer l’entreprise qui exécutera cette portion de route sera bientôt dévoilé, puisque les plis seront ouverts d’ici peu. Pendant la durée de cette mission, une déviation du village sera certainement mise en place.
J.-Michel Gautrelet (CLP)

Le Columbarium sera bientôt disponible

 

Afin de répondre à l’attente des habitants, un columbarium vient d’être installé à l’intérieur du cimetière.

 L’emplacement du columbarium. 


Photo Jean-Michel GAUTRELET

                  
Les familles procèdent de plus en plus à l’incinération de leur défunt et l’installation d’un columbarium dans le cimetière de Sampigny-lès-Maranges était demandée par de nombreux habitants. La société spécialisée Granimond, de Saint-Avold (Moselle), a aménagé dans l’enceinte du cimetière un jardin du souvenir.
Deux emplacements pour des cavurnes
À proximité de cet emplacement réservé à répandre les cendres, un columbarium a été installé, et deux emplacements pour des cavurnes (caveau enterré pouvant renfermer quatre urnes), ainsi qu’un banc pour se recueillir.
L’employé communal sera chargé des finitions de cet emplacement, qui consistent à entourer les cavurnes de pavés et à délimiter ce périmètre.
Ces différents choix de sépultures seront disponibles pour une durée de 15, 30 ou 50 ans. La mairie fournira toutes les informations nécessaires aux personnes qui souhaiteront connaître les modalités d’obtention.
Contact 03.85.91.10.83 ou bien par internet : mairie.sampigny-les-maranges@wanadoo.fr - Jean-Michel Gautrelet (CLP)

Mai 2016 - Le pont de la Cozanne panse ses blessures

Actuellement, des travaux de réfection du pont de la Cozanne sont entrepris par la société TEGC.

Les employés procèdent à la réfection du parapet du pont.   Photo Jean-Michel GAUTRELET

Il y a trois semaines environ, l’accident d’un camion non identifié a endommagé le pont de la Cozanne enjambant la rivière, situé sur la D133 en aval du village de Sampigny-les-Maranges. Pour une raison indéterminée le poids lourd – qui sortait de la localité en direction de Cheilly-lès-Maranges – a percuté le premier pousse roue situé à sa droite qui l’a projeté ensuite (avec le déséquilibre) contre le parapet à l’extrémité opposée. Catherine Girard, maire, est intervenue rapidement auprès des services compétents du conseil départemental, et c’est la société privée TEGC, sous-traitante de cette collectivité, qui vient de débuter les travaux de réparation du pont.
Les employés vont déterrer ce pousse roue avant de réparer le muret avec des pierres de récupération pour conserver le cachet du patrimoine local.
Par ailleurs, Mme le maire a déposé plainte pour délit de fuite auprès de la gendarmerie de Couches.
Jean-Michel Gautrelet (CLP)

La Pêche -2016

Source JSL - Pêche : une magnifique prise de 45 cm

                   

Christian montre sa plus belle prise du jour.  Photo Jean-Michel GAUTRELET

Une bonne quarantaine de pêcheurs de la société La truitelle, qui regroupe Cheilly et Sampigny, se sont déplacés sur le parcours qui leur est réservé pour l’ouverture de la pêche à la truite. Parmi eux, Christian, qui a un demi-siècle de pêche à son actif et qui taquine le poisson aussi bien en lac qu’en rivière, a réussi à sortir une fario sauvage de 45 cm, hors de la Cozanne, rivière de 1re catégorie. Tom, 11 ans, assisté de son papa, explique : « Pour ma première année de pêche, j’ai réussi à extraire trois truites de belle taille de l’eau. » Un casse-croûte terminait la matinée d’ouverture.

 

  Pêche : Maxime veut faire mieux que l’an passé

 Photo Jean-Michel GAUTRELET

À quelques jours de l’ouverture de la pêche, samedi, Maxime Tremet, 12 ans, a préparé tout le matériel nécessaire pour être parmi les premiers à lancer sa canne à pêche dans la Cozanne, rivière de 1re catégorie. « J’espère faire bien mieux que l’an passé avec cinq poissons dans la saison. J’ai une excuse majeure de débutant, puisque c’était l’utilisation de ma première carte de pêche », souligne Maxime. De plus, la société La truitelle de Jean-Pierre Buthiau vient de déverser 100 kg de poissons issus de la pisciculture de Corgoloin sur l’ensemble du parcours de la Cozanne, depuis Sampigny jusqu’au confluent avec la Dheune à Cheilly.

La Soirée "Meurettes" a fait le plein.

Source - JSL - juin 2016

Les convives de la meurette prenaient la file d’attente depuis les 19 h 30 pour s’inscrire à ce repas de début d’été organisé par la dizaine de bénévoles du comité des fêtes local conduit par Patrick Géniau.

Celui-ci n’est même pas tenu de faire ni de publicité ni de réservation tellement ce menu traditionnel est connu par les habitants de tout le secteur et même des régions environnantes. Pas moins de 780 œufs ont été prévus pour préparer la meurette gigantesque réputée à présent alors que c’était un plat de paysans il y a un peu plus d’une cinquantaine d’années en arrière. L’assiette de charcuterie, le fromage et le dessert complétaient le menu qui a été fort apprécié par les participants. Une énième soirée conviviale qui en appelle de nombreuses autres.

Photos Jean-Michel GAUTRELET

Sampigny a retrouvé des couleurs avec l'association Terres et Couleurs le 4 Juin 2016

 Reportage sur France 3 Bourgogne

ocre 9

Un grand Merci au Président et à tous les membres de l'association Terres et Couleurs qui ont investi notre commune pour lui redonner ses couleurs d'antan.

Merci à tous les bénévoles du village qui ont participé à la logistique et l'organisation de cette journée qui restera gravée sur les façades

Merci aux vignerons de leur contribution pour la réception de l'association.

Merci aux habitants qui ont participé en acceptant de refaire leurs boiseries.

Merci aux nombreux élus départementaux qui se sont déplacés pour assister à la métamorphose de notre commune.

 Passage à la HD

Passage à la télévision Haute définition le 5 avril

Le passage à la haute définition aura lieu sur toute la France métropolitaine le 5 avril prochain. Cela concerne les téléspectateurs recevant la télévision par une antenne râteau. 

L'agence nationale des fréquences a été chargée par le gouvernement de conduire cette grande migration nationale.
Il est important pour les utilisateurs de faire vérifier leur installation dans un premier temps, et de l'adapter au besoin. Le 5 avril un réglage du téléviseur est nécessaire.

Des tests simples de diagnostic des équipements sont disponibles sur le site www.recevoirlatnt.fr

Du côté des Maranges 2016 à Sampigny

La météo a joué le jeu.

Affluence reccord : plus de 3000 entrées ce Week-end à Sampigny-les-Maranges!

Personnalités ou amateurs de vin, tous se sont retrouvés dans les rues du village où 27 Domaines faisaient déguster leurs vins. 

cortege officiel Du Cote des Maranges 2016

tonneau Du Cote des Maranges 2016

dégusationDu Cote des Maranges 2016

LIEN SUR SITE JSL - ARTICLE OFFICIEL DU WE 2016 AUX MARANGES

 

 

 

Nettoyage du village par les habitants avant l'ouverture au Public les 26 et 27 mars "Du Côté des Maranges"

    

 

Terres et Couleurs s'invite à Sampigny-lès-Maranges

Terres et Couleurs 1

Le Bon Sens n'a pas de Frontière

Dans le cadre de la loi NOTRe, la Communauté de commune des Monts et des vignes est amenée à disparaitre et notre Commune de Sampigny doit trouver une Communauté d'agglomération d'accueil.

Au vue des dossiers partagés d'ores et déjà avec la Communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud (RPI Blaise Pascal, SIVU des Maranges, Construction de lagune, Gestion et entretien de la lagune...), le Conseil Municipal extraordinaire du 28 septembre 2015 a voté pour une demande d'intégration à la Communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud.

La loi n'interdit pas un rapprochement avec une communauté sur un autre département. Nous souhaitons vivement confirmer notre présence sur la Côte de Beaune pour réunifier les trois villages des Maranges.  Notre reconnaissance et inscription dans le périmètre des Climats de Bourgogne au Patrimoine Mondial de l'UNESCO ne vient que confirmer cette évidence : Sampigny Les Maranges doit se retourner vers Beaune.

A ce jour, les négociations pour cette intégration sont toujours en cours.

 Reportage France 3 Bourgogne du 12 octobre 2015

Article Mag S&L - Climats de Bourgogne

Article Mâcon UNESCO

 

 Reportage sur France 3 BOURGOGNE de l'hommage au Gendarme Raquillet

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/2014/06/18/sampigny-les-maranges-71-il-donne-son-nom-une-promotion-de-l-ecole-de-gendarmerie-501121.html

 

 

 

%MCEPASTEBIN%

Aller à